Brest, c’est parti !

Mardi 3 Novembre 2015

Après l’approbation de la phase de projet le 9 juillet dernier, les décisions favorables des autorités sont arrivées fin juillet, lançant officiellement le début des travaux.

Brest, c’est parti !Fin juillet, l’approbation des permis de construire pour la gare des ateliers des Capucins (rive droite), de la gare bas de Siam (rive gauche) et du pylône est arrivée. Elle était accompagnée de l’approbation par le préfet du Finistère du DPS (Dossier Préliminaire de Sécurité). Avec la confirmation de la tranche de travaux, les commandes ont pu être lancées. Aujourd’hui Bartholet est en pleine phase opérationnelle dans ses ateliers en Suisse.

En parallèle de cette phase, de nouveaux changements se sont opérés sur l’aspect final de
l’installation. Suite à l’inquiétude des riverains et de l’armée (rappelons que le pylône sera installé sur un terrain militaire) sur le fait que les futurs utilisateurs aient une vue trop directe sur leurs terrains, il a fallu trouver des solutions. C’est au niveau des cabines qu’a été trouvée la solution au problème. En effet, les cabines vont désormais être équipées d’un système unique dans notre secteur d’occultation automatique des vitrages au passage des endroits identifiés.

Les travaux peuvent commencer !

Brest, c’est parti !Sur place le projet avance à bon rythme. Début septembre, différents travaux préparatoires ont pu débuter, les travaux des fondations des bâtiments de la station motrice (rive droite) ont commencé. Dès le 8 septembre, les Brestois ont découvert les premières signalisations routières autour du chantier de la station retour de Siam, ainsi les automobilistes sont dorénavant invités à suivre les différents itinéraires de déviation à proximité du carrefour qui accueille la base technique des travaux. Concernant le pylône, qui atteindra les 80 m de hauteur une fois achevé, les premiers essais de pieux ont été effectués.

Les équipes de Bartholet sont pleinement satisfaites puisque à ce jour aucun retard dans les délais n’est à constater, le maître d’ouvrage a parfaitement joué son rôle en tenant les échéances prévues et tout se passe pour le mieux. Dans une telle configuration, le projet devrait se dérouler comme prévu, avec le démarrage du montage fin décembre, la pose des câbles en mars et l’installation des véhicules en avril. C’est avec optimisme que le groupement concepteur, constructeur emmené par Bouygues construction et constitué de Bartholet et DCSA pour la partie téléphérique, prévoit toujours une ouverture au public du téléphérique de la Penfeld à l’horizon de l’été 2016.

Le 24 septembre, le chantier a été le cadre de rencontres de l’association française du génie civil. Les professionnels du BTP se sont retrouvés sur le chantier, preuve s’il en est de l’intérêt que suscite cette construction inédite en France.

Brest, c’est parti !

Photos: © DR

A lire aussi

 

Twitter Facebook Google Plus Linkedin  

Jeudi 23 Mai 2019

Next Tourisme 2019 : « Destination expériences - Optimiser le parcours, valoriser le voyage »,
Paris (France)

Du 23 au 24 mai 2019

6e Conférence de l’Association francophone de management du tourisme,
Perpignan (France)

Du 23 au 24 mai 2019

10es Rendez-vous de l’UNAT « L’utilité publique du tourisme, l’utilité sociale des vacances »,
Carqueiranne (France)

Du 28 au 30 mai 2019

Congrès des stations de ski du Québec (au Chateau Bromont),
Cantons-de-l’Est (Canada)