Crédit Agricole des Savoie

Glaciers : attention, sujet glissant !

Vendredi 29 Novembre 2019

Les études et modèles scientifiques constatent non seulement la fonte des glaciers dans le monde entier mais aussi leur disparition quasi-certaine avant la fin du siècle, dans les Alpes et dans les Andes, si le réchauffement climatique se poursuit au même rythme. En Amérique du Sud, l’industrie minière est accusée d’accélérer le processus, mesures à l’appui. En Europe, c’est l’industrie des sports d’hiver qui est montrée du doigt, mais pour des raisons moins rationnelles. Dans ce contexte, les exploitants de domaines skiables doivent redoubler d’attention sur leurs pratiques.

Un glacier déjà quasiment disparu : celui de Sarenne, jadis fleuron de l’Alpe d’Huez (Isère), en 1906 (en haut) et en 2016..  Documents Irstea [© G. Flusin (1906) ; E. Thibert (2016)]

Le 2 septembre dernier, le WWF autrichien a publié sur Facebook une photo qui a suscité beaucoup d’émoi sur les réseaux sociaux. Pris quelques jours plus tôt sur le glacier de Pitztal, dans le Tyrol autrichien, le cliché montre deux pelleteuses en train de taper dans la couche de neige et est barré de cette alerte en gros caractères : « On creuse dans des glaciers en danger ! »
Assaillis d’appels de journalistes, les responsables de la station ont expliqué qu’il s’agissait d’une pratique banale sur les glaciers de domaines skiables. Elle consiste à combler les crevasses qui se forment naturellement, afin de permettre aux skieurs d’évoluer en toute sécurité. Mais, dans le contexte actuel de prise de conscience aiguë - voire hystérique - du changement climatique, et après la publication de multiples études tendant à montrer que les glaciers des Alpes sont, en quelque sorte, une « espèce » en voie d’extinction, cette réponse est difficilement audible par le grand public.
C’est un peu comme avec les vidéos montrant la réalité de certains abattoirs : on peut vous expliquer tout ce qu’on veut, les images suscitent l’horreur et la réprobation. Dans l’esprit des gens, le fait qu’on ait « toujours fait ça » n’arrange pas les choses, cela aurait plutôt tendance à les aggraver.

« Discutable en termes de bilan carbone »

Comme à chaque fois dans ce genre de situation, cela provoque des réactions passionnées. Pour le cas qui nous occupe, on entend, d’un côté, des écologistes qui se demandent si, dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique, il est encore moralement acceptable de faire du ski, et, de l’autre, des exploitants qui expliquent que, tout compte fait, le comblement des crevasses pourrait bien permettre au glacier de mieux résister à la fonte.

 

Retrouvez l'article complet dans le numéro 276 de Montagne Leaders en kiosque, ou en le commandant en ligne.

 

Twitter Facebook Google Plus Linkedin  

Du 10 au 11 décembre 2019

Campus de l’innovation touristique, le rendez-vous de l’Occitanie,
Le Cap d’Agde (34)

Mercredi 11 Décembre 2019

Inauguration du Club Med,
L’Alpe d’Huez (38)

Du 14 au 22 décembre 2019

Criterium de la Première neige,
Val d’Isère (73)

Du 20 au 21 décembre 2019

15es Rencontres Climat Météo Montagne,
La Plagne (73)