Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes

Pistes de ski mythiques : La Combe du Vallon - Méribel-Mottaret

Vendredi 26 Août 2011

Née d’une vaste « auge glaciaire » naturelle déjà dédiée à la pratique du ski, la Combe du Vallon de Méribel est passée par de nombreuses phases de travaux avant de devenir une véritable piste. Après plus de vingt ans, elle remporte encore l‘adhésion de bon nombre de skieurs et amateurs de glisse en tout genre.

  • La Combe du Vallon - Méribel-mottaretDate de création : 1989
  • Altitude au départ : 2 907 m
  • Altitude à l’arrivée : 1 939 m
  • Longueur : 3 321 m
  • Dénivelé : 969 m
  • Pourcentage maximal de la pente : 40 %
  • Pourcentage moyen de la pente : 27 %
  • Entreprises en charge du tracé : Entreprise Claraz Eynard, S3V

 

Une piste « nature »

Claude GardetSi Paris ne s’est pas fait en un jour, la Combe du Vallon, c’est pareil. Vallon naturel, cette piste a pris son envol en 1987, en accompagnement de la construction de la TCD12 Mont Vallon. A installation exceptionnelle, piste exceptionnelle ! Exposée nord pour un enneigement optimal, un départ à 3 000 m, une arrivée à 1 900 m ;
de quoi en faire un spot incontournable des Trois Vallées. « Cette piste a été créée de toute pièce, dans un environnement à couper le souffle. Ce ne fut pas une mince affaire mais les hommes de l’art de l’époque y ont cru et le résultat parle de lui même », explique Claude Gardet, directeur opérationnel de Méribel Mottaret. Résultat, une piste rouge qui a du mordant, à laquelle on s’attaque bille en tête et à la fin, plein les jambes, joues rouges, mais sourire aux lèvres ; allez, on la refait !

Plan de la piste La Combe du Vallon à Méribel-mottaret

DianeigeLouis Guily, PDG Dianeige

Combe du Mont Vallon, conception “nouvelle génération”

Louis Guily, PDG Dianeige Le Mont Vallon (2952 mètres) rayonne au cœur du fantastique domaine skiable des Trois Vallées.
Magnifique belvédère, il offre à la clientèle des vues sur les paysages les plus majestueux des Alpes du Nord. Les profanes apprécieront plus particulièrement les horizons bleutés des glaciers de la Vanoise et l’attirante houppelande du glacier du Borgne, tout proche, qui invitent à un tout mode d’évasion avec le ski de randonnée.
C’est dans les plis innombrables de cette montagne qui tutoie les 3 000 mètres que les élus de la commune des Allues, les élus départementaux de la Savoie et les dirigeants des Services Publics des Trois Vallées de l’époque (aujourd’hui S3V), Pierre Bonfils, Directeur Général – Alain Girre & Jean-Paul Husson respectivement Directeur du Service des Pistes et Directeur d’ Exploitation des remontées mécaniques, ont décidé, au milieu des années 80, de suivre la stratégie de développement de la vallée de Méribel en étirant vers l’altitude le domaine skiable.
Il s’agira là d’une des dernières créations de nouveaux secteurs de domaine skiable à l’échelle des Alpes et des montagnes françaises.
Ce programme de développement élaboré est sobre, très équilibré et se compose de 2 pistes (Combe du Mont Vallon et Campagnol) et d’une télécabine (TC du Mont Vallon – cabine 12 places – débit de 3 400 p/h). Le produit se complète d’un éloquent domaine de hors-piste.
Ces aménagements et équipements instaurant également le nouveau record d’altitude de la vallée de Méribel - Mottaret sont inaugurés le 4 février 1988. La piste de la Combe du Mont Vallon, élue mythique, malgré son très jeune âge, par un lectorat très éclairé, est assise sur 17 hectares et se flatte d’un très envieux 1 000 mètres de dénivelée.
Imaginée, conçue et réalisée par Alain Girre et son équipe, le design de la piste de la Combe du Mont Vallon colle parfaitement aux lignes naturelles du relief.
Insérée dans une vaste morphologie sculptée par le va-et-vient des glaciers, sertie par les crêtes, l’axe de la Combe du Mont Vallon s’inspire du thalweg et se faufile au travers de multiples ressauts. La largeur s’équilibre dans une forme de berceau et essaye d’échapper naturellement aux risques avalancheux très nombreux en ce secteur.
Le tracé est en communion avec l’environnement. Il a été pensé avec une volonté d’offrir un maximum de sensations aux adeptes des courbes de tout genre : élans, rebonds dans les ressauts, appui dans les contre-pentes, reprise d’équilibre et relâchement dans les lignes droites, relance dans des murs courts favorisant l’accélération. Progressivement la piste s’oriente dans l’axe de la vallée offrant ainsi un spectacle tout en perspectives pour des yeux émerveillés.
La combe joue avec le hors piste. Elle distribue les pratiquants sur de nombreux couloirs ou variantes et les réceptionne en contrebas. Tout le monde se régale de cette qualité de neige mise en scène par l’exposition et l’altitude.
Cette dernière saison, reconnue comme n’étant pas la plus neigeuse, la Combe du Mont Vallon a assumé ses responsabilités de support garanti à la clientèle : 127 jours d’ouverture. Autre partie du contrat remplie par le couple indissociable “télécabine – Combe”, comme le rappelle Claude Gardet, directeur opérationnel du site Méribel-Mottaret : 600 000 clients transportés se traduisant par environ 400 000 passages sur la Combe.
Tout cela ne doit, bien entendu, rien au hasard. Les ingrédients de la recette sont là, incontournables : support de piste excellemment préparé (l’été), travail de la neige avec une équipe expérimentée et dotée de matériels performants relayés par 17 points d’ancrage... pour un travail de grande précision...
La piste est entretenue tous les jours à raison d’une moyen-ne d’intervention de 7 heures.
Le total de la saison : 875 heures (dont 375 heures - 43 % traitée au treuil) pour une production générale de 2 125 ha.
Aux manettes du service de damage, Daniel Martinet qui manage 26 dameurs dont 12 spécialisés treuils et 4 au snowpark.
N’oublions pas dans les coulisses, les hommes chargés de la maintenance et de la disponibilité des dameuses. Ils ont à leur tête Thierry Bouvier en charge, entre autre, d’un parc de 12 dameuses dont 4 treuils.
La Combe du Mont Vallon est une piste à succès. Classée rouge, elle reste très accessible, accueillante, sécurisante et parfaitement sécurisée par les équipes placées sous la houlette de Christophe Petit, responsable du service des pistes et Jean-Noël Bianchini responsable de la Sécurité des Pistes. Ils sont aidés en cela par Michel Fournier, responsable du secteur (4 pisteurs-secouristes).
Superbement conçue, bien née, la “Benjamine”, cocoonée par ses équipes professionnelles, fêtera bientôt ses 25 ans...
Une “Jeunette” inspirée dans la cour des Grandes...

 

Photos : © DR, Kaliblue

 

HISTORIQUE DES PISTES MYTHIQUES

 

Twitter Facebook Google Plus Linkedin  

Du 01 au 05 Février 2021

ISPO Munich,
En digital

Global Sports Week,
En digital

Jeudi 18 Février 2021

Webinar I-Risk « Avalanches : gestion du risque spatial et compréhension des processus de déclenchement »,
En digital

Du 18 au 21 Février 2021

Ski Union Expo 360°,
Russie

Du 08 au 10 mars 2021

Sport Achat Winter,
à Lyon - Eurexpo