25 stations vont bénéficier du plan Avenir Montagnes

Lundi dernier, Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État chargé du Tourisme, et Joël Giraud, secrétaire d’État charge de la Ruralité, ont annoncé le nom des 25 stations de montagne qui vont bénéficier d’un appui en ingénierie dans le cadre du dispositif France Tourisme Ingénierie, composante importante du plan Avenir Montagnes.

Piloté par Atout France, la Banque des Territoires et l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT), ce programme est dédié à la rénovation de l’immobilier de loisirs en montagne et vise à enrayer la formation des « lits froids » dans les stations de montagne. Avec un parc d’hébergement dans les stations de montagne constitué à plus de 80 % de résidences secondaires ou de résidences de tourisme construites il y a plus de 30 ans, cette problématique des lits est un vieux serpent de mer qui hante les stratégies immobilières depuis de nombreuses années. « Les “lits froids” minent l’attractivité des territoires, sont pour la plupart vieillissants, et freinent la performance touristique des stations de montagne. Ce dispositif vise à y remédier et à renforcer durablement l’attractivité de nos belles montagnes françaises », a précisé Joël Giraud.

50 stations accompagnées durant 5 ans

L’accélération du processus de rénovation est donc essentielle si tant est qu’elle ne vienne pas simplement contribuer à poursuivre la spéculation et la course aux résidences de luxe. Ainsi, dans le cadre d’Avenir Montagnes Ingénierie, France Tourisme Ingénierie va accompagner 50 stations sur une durée de cinq ans, avec une première phase démarrant en janvier 2022 et portant sur 25 premières stations retenues à la suite d’un appel à manifestation d’intérêt autour de quatre grands critères : transition touristique durable, gouvernance, cohérence d’ensemble du projet et opérationnalité. Chacune des 25 stations retenues bénéficiera d’un appui en ingénierie sur-mesure d’Atout France pendant deux ans et demi correspondant à un engagement financier de 100 000 euros.

Les 25 stations retenues
 - Alpes du Nord (13) : Chamrousse, Les Deux Alpes, Villard-de-Lans,   Bourg-Saint-Maurice-Les Arcs, Haute-Maurienne Vanoise, La Toussuire, Les Menuires – Val-Thorens, La Rosière, Peisey-Vallandry, Tignes, Valloire, La Clusaz et Saint-Gervais ;
 - Alpes du Sud (4) : Les Orres, Orcières-Merlette, Risoul et Serre-Chevalier ;
 - Jura (1) : Métabief ;
 - Pyrénées (7) : Ax-les-Thermes, Les Monts d’Olmes, Peyragudes, 
La Pierre Saint-Martin, Grand-Tourmalet, Saint-Lary-Soulan et Font-Romeu.