Fréquentation : la montagne séduit toujours plus

Les taux d’occupation du mois de juillet, en hausse de 9 % par rapport à 2020, confirment la tendance observée l’an dernier : la montagne séduit toujours… et encore plus. Les prévisions pour le mois d’août laissent, elles aussi, entrevoir une belle fin d’été pour les destinations touristiques.

Au mois de juin, lorsque l’Association nationale des maires des stations de montagne (ANMSM) avait publié les chiffres de réservations en montagne pour l’été, tous les indicateurs étaient au vert dans tous les massifs, avec une avance de 25 % sur 2020. Une tendance observée avant la reprise de l’épidémie de Covid-19, le discours présidentiel du 12 juillet et l’instauration du pass sanitaire, bien que ce dernier ne concerne pas les installations en montagne, mais seulement les piscines ou les infrastructures indoor (depuis le 21 juillet), et les bars et les restaurants (à partir du 9 août).

Selon les données du cabinet G2A Consulting pour l’ANMSM, le mois de juillet progresse de 9 % en termes d’occupation par rapport à juillet 2020 qui était au-delà des standards habituels, sortie de confinement oblige. La semaine du 24 au 31 juillet présentait le meilleur taux d’occupation du mois avec près de 62 % de lits réservés. Cette première tendance de l’été devrait se confirmer sur le mois d’août, avec cependant la question sanitaire et ses contraintes supplémentaires.

« Les premiers éléments de bilan disponibles pour le mois de juillet confirment que la montagne estivale séduit de plus en plus de français. Malgré une météo maussade qui a limité les réservations de dernière minute, les stations enregistrent une progression de fréquentation pour la deuxième année consécutive. La montagne l’été, avec ses multiples atouts, s’impose comme une destination incontournable. Dans un contexte qui se complexifie pour le tourisme avec la progression des variants, une couverture vaccinale encore limitée et la mise en place du pass sanitaire, les perspectives pour le mois d’août sont, à ce jour, plus incertaines. Les professionnels des stations sont toutefois plus que jamais mobilisés pour accueillir les visiteurs en toute sécurité sanitaire et leur offrir un séjour à la hauteur de leurs attentes », commente Jean-Luc Boch, président de l’ANMSM.