Hiver 2021-2022 : des précisons sur les conditions d’ouverture à la mi-octobre

Lundi dernier, Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État chargé du Tourisme, réunissait (en visioconférence), les élus et les professionnels de la montagne avec « un objectif : anticiper, préparer et réussir la saison d’hiver ». Les conditions sanitaires pour l’hiver à venir seront communiquées d’ici la mi-octobre.

Bonne nouvelle, le protocole sanitaire à appliquer dans les stations cet hiver sera connu d’ici à la mi-octobre. « C’est bien, mais 15 jours plus tôt ou fin septembre, cela aurait été parfait. Après, il vaut mieux attendre la mi-octobre pour avoir des éléments clairs, factuels et sûrs, que d’aller trop vite et se prendre un retour de bâton. J’ai appris à être prudent et patient », confie Alexandre Maulin, président de DSF.

« Échanges constructifs »

« Il y a eu un échange constructif sur les différentes possibilités, dont le pass sanitaire. Jean-Baptiste Lemoyne a montré l’envie de nous rassurer, mais maintenant, nous attendons que le gouvernement nous précise qu’elles seront les modalités pour nous garantir l’hiver, et nous, nous demandons d’avoir un petit peu d’anticipation afin de pouvoir s’organiser, pouvoir informer nos collaborateurs des conditions et informer les clients », poursuit-il. Après le fiasco de l’hiver dernier, de la clarté et de l’anticipation semblent en effet indispensables.

Au même moment, nos voisins autrichiens, très durement impactés par la crise sanitaire l’hiver dernier, ont dévoilé leur protocole sanitaire pour l’hiver 2021-2022 : ce sera du ski avec le pass sanitaire et le masque dans les télécabines. Dans les stations de Bavière (Allemagne), le pass sanitaire sera également requis.

Tignes ouvre le bal
La saison du ski d’automne ouvrira le 16 octobre du côté de Tignes et son glacier de la Grande-Motte. Les Deux-Alpes suivra le 23 octobre pour la période des vacances de la Toussaint avant l’ouverture complète du domaine skiable le 27 novembre.