Indemnisations des exploitants : 626 millions d’euros déjà versés

Si tous les dossiers n’ont pas encore été traités, les domaines skiables ont bénéficié jusqu’à aujourd’hui, de 626 millions d’euros d’aides de l’État.

Alors qu’une vingtaine de dossiers sont en cours d’examen, puisque les demandes d’indemnisations étaient ouvertes jusqu’au 30 juin dernier, les exploitants de domaines skiables ont perçu 626 millions d’euros au titre des mesures exceptionnelles de soutien liées à la fermeture des remontées mécaniques durant l’hiver 2020-2021.

Pour rappel, ces indemnisations, aides d’État dérogeant au régime général européen ayant fait l’objet d’un accord de la Commission européenne du 19 mars 2021, s’opèrent au titre du décret n°2021-311 du 24 mars 2021 instituant une aide en faveur des exploitants de remontées mécaniques, publics ou privés, dont l’activité est particulièrement affectée par l’épidémie de covid-19, afin qu’ils soient indemnisés à hauteur de 49 % de leur chiffre d’affaires de référence.

214 dossiers déposés

« Il y a eu 214 dossiers déposés dont 185 ont déjà été traités. Il reste encore environ cinq millions d’euros à verser. L’une des difficultés a été de déterminer le chiffre d’affaires de référence des petites stations qui ont régulièrement changé d’exploitants », explique Géraldine Derozier, chef de projet ruralité à l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT). Les montants de ces aides sont très disparates en fonction de la taille des stations et vont de 1 085 euros à près de 35 millions d’euros pour La Plagne. 

Par massif, le montant des indemnisations est le suivant :
– Alpes du nord et du sud : 555 millions d’euros ;
– Pyrénées : 52 M€ ;
– Massif Central : 9 M€ ;
– Vosges : 6,80 M€ ;
– Jura : 3,20 M€ ;
– Corse : 50 000 euros.