La France, troisième nation mondiale

Toujours attendu pour son rapport annuel sur le tourisme de neige et de montagne, l’expert suisse Laurent Vanat a dévoilé le 13 avril dernier, les premiers enseignements de ses travaux portant sur l’hiver 2019-2020.

Si l’attente est forte autour de la prochaine édition qui mesurera l’ampleur de la crise sanitaire sur la filière du ski à l’échelle mondiale, ce 13e rapport fait état d’une saison tronquée dans nombre de nations de sports d’hiver. Le 13 mars 2020 restera une date fatidique, avortant une saison qui partait pourtant sur des bases records. Le bilan de fréquentation s’en ressent, avec 320 millions de journées-skieurs (JS) contre 400 millions environ lors d’une année habituelle. Les grandes destinations européennes de sports d’hiver affichent une baisse moyenne de 15 % en termes de JS par rapport à l’année précédente. Cette chute de 15 % vaut également pour la France, en regard de la moyenne quinquennale cette fois. Un triste résultat alors même que le cocktail neige/météo/calendrier était au rendez-vous de cette saison.

La France perd une place

Deuxième derrière les États-Unis en 2018-2019, la France rétrograde  en troisième position, au profit de l’Autriche (en termes de moyenne quinquennale). Selon Laurent Vanat, l’Autriche récolte les bénéfices de la capacité et de la qualité de son hôtellerie, un véritable plus par rapport au modèle français notamment basé sur les résidences de tourisme. L’expert suisse ne manque pas non plus de souligner le niveau d’investissement sur les domaines skiables autrichiens – sur les dix dernières années, près de 50 % de leur chiffre d’affaires est consacré à la rénovation des remontées mécaniques – un effort difficilement atteignable sans le soutien des pouvoirs publics.

La force des forfaits saison multi-stations (Epic Pass aux États-Unis, Magic Pass en Suisse) et la confirmation du dynamic pricing font partie des enseignements de cette saison 2019-2020. La bonne nouvelle vient également des jeunes générations : au milieu de stations fermées temporairement ou définitivement,  des solutions ingénieuses sur des fronts de neige ont tout de même permis aux plus jeunes de descendre leurs premières pentes. Malgré le contexte, l’apprentissage de la glisse semble avoir retrouvé un regain d’intérêt…

Toute l'actu montagne avec Montagne Leaders News n°263