L’Alpe du Grand Serre : un avenir conditionné à une DSP

Afin d’assurer la pérennité du domaine skiable de l’Alpe du Grand Serre, la communauté de communes de La Matheysine compte sur un opérateur privé. Verdict dans les semaines à venir.

À l’automne dernier, la communauté de communes de La Matheysine (CCM) avait pris la compétence « Aménagement et AGS » pour Alpe du Grand Serre. 

D’une régie municipale depuis 2014 et le départ de la SATA, la station iséroise passait à une gestion intercommunale afin de mieux répondre aux besoins et compenser les pertes chroniques. D’ailleurs, une subvention
de 430 000 € avait été injectée afin de permettre une ouverture pour cet hiver. Début juin, lors d’un conseil communautaire, les élus ont adopté à 44 voix contre trois abstentions, le principe d’un appel à délégation de service public (DSP) pour assurer l’exploitation du domaine skiable dès l’hiver prochain. C’est l’agence AGATE qui travaille au cahier des charges de la procédure de DSP qui sera lancée cet été. 

Le projet de la station nécessiterait 13 M€ d’investissement pour remonter le front de neige à 1 750 m et réaliser les aménagements nécessaires. En cas d’échec de la DSP, un scénario moins réjouissant est envisagé : investir 4 M€ pour abandonner le ski et développer un tourisme à l’année.