Saint-Lary va investir 22 millions d’euros pour trois appareils

Avec trois nouveaux appareils dès l’hiver prochain, le domaine skiable de Saint-Lary va gagner en fluidité et en confort. Voici les détails de ce programme d’investissement à 22 millions d’euros.

L’hiver prochain, les skieurs de Saint-Lary pourront profiter de trois nouveaux appareils. La station pyrénéenne exploitée par Altiservice, qui avait accueilli l’arrivée de la 17e étape du dernier Tour de France, va en effet investir 22 millions d’euros cette année pour lancer la construction de remontées mécaniques structurantes pour le domaine skiable.

Une TC et deux TSD6

Au menu, la télécabine 10 places d’Espiaube qui va permettre de mieux desservir le haut du domaine au niveau de la Tourette, avec un trajet de seulement six minutes, en lieu et place de la vieille TC6 du Portet qui datait de 1977. Sur ce secteur de la Tourette (2 320 m), le TSF4 sera lui aussi démonté et remplacé par un TSD6 plus confortable et plus rapide. Enfin, le dernier appareil, un second TSD6, offrira un meilleur retour station et supprimera de fait, un certain nombre des navettes utilisées jusqu’à présent pour relier Espiaube et Plat d’Adet.

Pour ces trois nouvelles installations, Altiservice a fait appel au constructeur français MND Ropeways. Les travaux devraient débuter en avril pour une exploitation envisagée dès le début de l’hiver 2022-2023.