Le joli coup de com’ de La Clusaz

Les 23 et 24 mai, La Clusaz a ouvert une partie de son domaine skiable gratuitement pour 2000 privilégiés. Une opération réussie permise par des conditions quasi hivernales pour une fin mai.

Les 1000 heureux élus par jour, pourront dire « j’y étais ». Un peu comme pour une finale de Coupe du Monde de football (toute proportion gardée). D’autant que plus de 35 000 demandes ont été faites et que les conditions de ski étaient idéales : du soleil et de la neige fraîche tombée la veille de l’ouverture. Excusez du peu pour une fin mai !
Sur ces deux jours d’ouverture, la la Société d’aménagement touristique d’exploitation de La Clusaz (SATELC) proposait l’accès à trois remontées mécaniques qui permettaient aux skieurs d’aller tracer dans la poudreuse : la télécabine de la Balme, et les télésièges de Bergerie et du Col de Balme.

Une histoire de passionnés

Finalement, l’idée d’offrir un week-end de ski au mois de mai à quelques privilégiés est née assez naturellement, surtout après un hiver sans remontées mécaniques dans les stations françaises. « Nous sommes avant tout des passionnés, et nous aimons par-dessus tout partager cette passion avec notre communauté, nos clients, nos collaborateurs et nos partenaires. Quand nous avons vu que nous pouvions ouvrir et que les conditions d’enneigement étaient là, nous nous sommes dit que ce n’était pas possible de ne pas ouvrir. Nous avons attendu toute la saison, donc c’était normal que nous ouvrions à ce moment-là », savoure Jean-Christophe Hoff, directeur de la SATELC.
Une attention appréciée à sa juste valeur, qui montre si besoin était, les envies de ski des pratiquants. Pari gagné !

Plus de précisions sur ce week-end d'ouverture dans Montagne Leaders n°284, à paraître début juin.