Des plans montagne à la hauteur des enjeux

Auvergne-Rhône-Alpes, Occitanie et Sud. Ces trois régions ont toutes établi des plans montagne ambitieux, renforcés durant la crise sanitaire, afin de soutenir l’écosystème et les acteurs économiques qui font vivre ces territoires.

1. Région Sud.  « Construire ensemble l’avenir des Alpes du Sud ! » Le 23 février dernier, Arnaud Muselier, président de la Région Sud a organisé une réunion de travail réunissant plus de 300 professionnels de la montagne, afin de proposer des solutions pour co-construire l’avenir des Alpes du Sud. Face à la situation d’urgence, un milliard d’euros sera déployé sur deux ans pour la relance économique, et les stations de ski recevront 8 M€ d’aides. De plus, afin de fixer des perspectives pour l’avenir, la Région a doublé le montant de sa politique montagne pour atteindre 200 M€. Une grande consultation sur la montagne de demain a été lancée sur la plateforme SUDOPOLIS.

2. Auvergne-Rhône-Alpes. « La Région, dont 2/3 du territoire est en zone de montagne, doit aimer et défendre ses stations de ski parce que c’est une chance extraordinaire », aime à rappeler son président, Laurent Wauquiez. En 2016, un plan montagne à hauteur de 610 millions d’euros a été lancé, notamment sur la partie neige de culture. Avec la crise sanitaire, l’écosystème des stations de ski a été durement impacté. 

La Région a décidé d’aller plus loin que ce plan initial afin d’accompagner un secteur clé de son économie. Ainsi, le 27 février dernier, l’assemblée générale régionale a adopté un plan d’aides de 400 M€ à destination des territoires de montagne. Il prévoit différentes strates d’aides financières pour la sauvegarde de l’activité et l’investissement dont 200 M€ alloués en aides directes. Ainsi, les entreprises créées en 2020 ou les repreneurs pourront recevoir 10 000 € pour la prise en charge de leurs remboursements d’emprunts, notamment, 30 000 € sont fléchés vers les centres de vacances indépendants, 5 000 € pour les clubs de ski loisirs, 10 000 € pour les clubs de compétition, et 10 000 € pour les professionnels de santé ayant perdu au moins 50 % de leur activité. L’autre moitié du plan se décline sous la forme de prêts à taux zéro dont toutes les entreprises de moins de 250 salariés peuvent bénéficier. Enfin, 70 M€ sont plus particulièrement destinés au développement d’activités quatre saisons.

3. Occitanie. Le plan régional « Montagnes d’Occitanie, Terres de vie 2018-2025 » adopté en décembre 2018 s’articule autour de quatre enjeux : une montagne attractive, une montagne multi-usages, une montagne ouverte et une montagne innovante. Afin de mener à bien ses objectifs et accompagner les investissements nécessaires aux territoires de montagne, la Région présidée par Carole Delga a dégagé une enveloppe de 800 M€ en partenariat avec l’État, la Caisse des dépôts, l’Europe, les conseils départementaux et l’ensemble des collectivités locales. Ce plan se décline en huit axes stratégiques et 40 mesures opérationnelles.

Pour soutenir les 43 stations de montagne et les vallées qui vivent de l’économie touristique qui font face à la crise actuelle (2 000 emplois directs et 10 000 emplois indirects), des aides spécifiques ont été déployées : 9 M€ pour les stations de montagne et 5,4 M€ pour le thermalisme, secteur qui présente certaines similitudes avec la situation des domaines skiables. Aussi, dans son budget 2021, la Région consacre 87 M€ à l’économie touristique et au thermalisme, et 20 M€ à la montagne et à la ruralité. Enfin, avec la Compagnie des Pyrénées et l’Agence des Pyrénées, les stations de montagne bénéficient désormais des instances nécessaires au soutien du ski et au développement 4 saisons.

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie : « La Région est aux côtés des professionnels de la montagne et de tous les saisonniers. Ils contribuent chaque année à la réussite des saisons hivernales et nous allons les aider à passer ce cap. Les enjeux sont colossaux et au-delà des retombées économiques c’est bien de la dynamique et de la qualité de vie dans ces territoires de montagne dont il est question. »

Une initiative départementale  
En complément des mesures nationales et régionales, le Département de la Haute-Savoie, présidé par Christian Monteil, a mis en place un dispositif unique en France et débloqué la somme de 10 M€ pour les acteurs de la montagne. 8,5 M€ sont affectés pour accompagner les collectivités support de station, 1,2M€ aux ski-club, 300 k€ au comité de ski du Mont-Blanc, et 400 k€ aux jeunes saisonniers résidant en station de montagne ou à proximité.