Alpitec 2016 : un effet 2022 ?

Mardi 31 Mai 2016

Après l’annonce fin juillet 2015 de l’attribution de l’organisation des Jeux d’hiver à la Chine et à Pékin, les attentes autour de l’édition 2016 d’Alpitec China étaient grandes. Le salon a-t-il changé de dimension ?

ALPITEC 2016

Traditionnellement, Alpitec est toujours un microcosme qui se tient en marge du géant de l’outdoor ISPO.
Pour autant cette 8e édition, qui se déroulait à Pékin du 24 au 27 février derniers, était marquée du sceau olympique avec ce futur rendez-vous pour la capitale et la province de Zhangjiakou.

Les professionnels chinois de l’outdoor et de l’aménagement  montagne étaient donc réunis au China National Convention Center de Pékin pour 4 jours de salon. Et c’est surtout la première journée qui a reflété tout l’intérêt de la perspective des Olympiades de 2022. Avec cet événement, l’aménagement de la montagne chinoise, déjà convoitée, est devenue une quasi-priorité. Si les entreprises autrichiennes étaient en ordre de marche, si de nouveaux exposants chinois ont fait leur apparition, la France n’a, elle, pas manqué le rendez-vous ! Aux côtés de Poma et MND Group, qui disposaient de leur espace d’exposition, le French Village bâti autour du Cluster Montagne rassemblait les entreprises françaises : MDP Consulting, la Compagnie des Alpes, Raidlight, Géode, ATM, Alpexpo avec le salon Mountain Planet, et le magazine de tous ces savoir-faire spécialement dédié au marché chinois : 山地雄心 - Montagne Ambition.

Alpitec 2016 - L’inauguration du French Village, par Jean-Baptiste Main de Boissière, ministre-conseiller auprès de l’Ambassade de France en Chine, et Bernard Soulage, représentant du ministère des Sports pour la Montagne en Chine - Franckie Tamisier, Zhu Jie, Fabien Felli Poma - Antoine Wald et Frédéric Marion Compagnie des Alpes et Emmanuel Morin MND Group- Benoît Robert Cluster Montagne Jean-Baptiste Main de Boissière, Xavier Gallot-Lavallée Cluster Montagne et Bernard Soulage.Alexandra Felli et Christophe Conte Mountain Planet et Jean-Charles Marchionni ISPO - Paul Bojarski MAS Ski Equipment Pierre Diener DGA Jingjing Yuan et Emmanuel Brusq Groupe Pierre  Vacances- Pierre Métayer Techfun Vincent Rolland Savoir Mont Blanc Tourisme et Roland Didier MND Group
[1] L’inauguration du French Village, par Jean-Baptiste Main de Boissière, ministre-conseiller auprès de l’Ambassade de France en Chine, et Bernard Soulage, représentant du ministère des Sports pour la Montagne en Chine [2] Franckie Tamisier, Zhu Jie, Fabien Felli (Poma) [3] Antoine Wald et Frédéric Marion (Compagnie des Alpes) et Emmanuel Morin (MND Group) [4] Benoît Robert (Cluster Montagne), Jean-Baptiste Main de Boissière, Xavier Gallot-Lavallée (Cluster Montagne) et Bernard Soulage. [5] Alexandra Felli et Christophe Conte (Mountain Planet), et Jean-Charles Marchionni (ISPO). [6] Paul Bojarski (MAS Ski Equipment), Pierre Diener (DGA), Jingjing Yuan et Emmanuel Brusq (Groupe Pierre&Vacances). [7] Pierre Métayer (Techfun), Vincent Rolland (Savoir Mont Blanc Tourisme) et Roland Didier (MND Group).

 

Alpitec 2016 - Sabrina Haguenier ATM et Serge Koenig en compagnie notamment de Qu Xiangdong Ultra Trail Gobi Race et Liu Yang Marathon de Dujiangyan Beijing Goodyou Ropeway Engineering - Beijing Snow Fate Ski Equipment - Le groupe Toread Holdings et Serge Koenig.- Harbin Hongji Cableway Enineering - MAS Ski Equipment - Janet Li Laura Qiu et Emmanuel Delarue NDA Group.
[1] Sabrina Haguenier (ATM) et Serge Koenig, en compagnie notamment de Qu Xiangdong (Ultra Trail Gobi Race) et Liu Yang (Marathon de Dujiangyan) [2] Beijing Goodyou Ropeway Engineering [3] Beijing Snow Fate Ski Equipment [4] Le groupe Toread Holdings et Serge Koenig. [5] Harbin Hongji Cableway Enineering [6] MAS Ski Equipment [7] Janet Li, Laura Qiu et Emmanuel Delarue (NDA Group).

 

Alpitec 2016 - Heilongjiang AOGSITE Tourism Equipment - Christophe Leclet et Gregory Abad Club Med Yabuli - Emmanuel Wohlfarter Sunkid -Yahao Ski Service L’Asia Pacific Show Conference -  Alexandre Yang - Laurent Vanat -  Wu Bin.

[1]Heilongjiang AOGSITE Tourism Equipment [2] Christophe Leclet et Gregory Abad (Club Med Yabuli) [3]Emmanuel Wohlfarter (Sunkid) [4] Yahao Ski Service L’Asia Pacific Show Conference : [5] Alexandre Yang [6] Laurent Vanat [7] Wu Bin.

 

Dans les salons de l’Ambassade

Dans les salons de l’Ambassade

Cette première journée fut marquante pour les entreprises françaises. C’est d’abord le French Village qui a été inauguré par Jean-Baptiste Main de Boissière, ministre-conseiller auprès de l’Ambassade de France en Chine, et par Bernard Soulage, représentant du ministère des Sports pour la Montagne en Chine. En marge du salon, les entreprises françaises ont ensuite été reçues dans la soirée à l’Ambassade de France pour rencontrer un certain nombre d’investisseurs et de décideurs chinois du monde de l’aménagement de la montagne.

L’Ambassadeur de France en Chine, Maurice Gourdault-Montagne, a accueilli cette « belle délégation des métiers et de l’expérience de la montagne ». Alors que la Chine ambitionne de faire skier 300 millions de ses concitoyens – « ambition tout à fait faisable pour un pays qui a su bâtir la Grande muraille de Chine » - l’Ambassadeur s’est dit prêt à épauler les entreprises françaises dans leur volonté d’accompagner la Chine dans son objectif olympique. Aux côtés des savoir-faire, des métiers et des technologies de cette délégation française, Maurice Gourdault-Montagne a souligné la présence de Perrine Pelen, présidente de l’Ecole Nationale des Sports de Montagne, car ce défi comprend aussi celui de la formation. Le représentant du ministère des Sports pour la Montagne en Chine, Bernard Soulage, a ensuite affirmé sa volonté de réussir avec la Chine dans toutes les activités qui sont liées à la montagne : « La France peut élever le niveau de ses savoir-faire pour aider la Chine ». Il s’est dit prêt à accueillir aussi souvent que nécessaire les décideurs chinois en France pour découvrir tous les aspects liés aux grands évènements sportifs : formation, sport de haut niveau, aménagement, sécurité… Le directeur du Cluster Montagne, Benoît Robert, a conclu en présentant les chiffres de l’économie des sports d’hiver en France, l’expérience évènementielle héritée de l’organisation des trois olympiades d’hiver françaises, et l’expertise des adhérents du Cluster Montagne depuis les pré-études de faisabilité jusqu’à la formation des athlètes, notamment via le groupe « Grands événements sportifs internationaux » rassemblant entreprises et fédérations sportives, en s’inscrivant dans la continuité et dans l’après Pékin 2022.

 

Salle comble pour l’Asia Pacific Snow Conference

L’autre journée marquante était celle du jeudi, tant pour ISPO que pour Alpitec, grâce à l’Asia Pacific Snow Conference. Parmi les orateurs de ce millésime 2016 : des intervenants des domaines skiables de Kronplatz (Italie) et de Nozawa Onsen (Japon), les représentants des groupes Wanda ou Antaeus, Wu Bin venu présenter le China Ski Industry White Book, ou encore Alexandre Yang, représentant de la Mairie de Chamonix, pour témoigner d’un siècle d’héritage des Olympiades de 1924. L’Asia Pacific Snow Conference a fait salle comble dès le début de journée et l’intervention de Laurent Vanat, qui a brossé le paysage de l’industrie mondiale du ski, s’attardant logiquement sur le cas de la Chine : le 9e marché des sports d’hiver à l’échelle de la planète fait croître à lui seul la zone Asie-Pacifique, quand les autres destinations stagnent ou régressent… Le comparatif sur la saison écoulée entre l’Europe, berceau historique des sports d’hiver, et l’Asie révèle tout le potentiel de cette dernière : les pays du Vieux Continent, qui affichent 11,3 % de pratiquants, accueillent 56 % des journées-skieurs mondiales, de son côté l’Asie (Inde comprise), avec seulement 0,6 % de pratiquants, enregistrent déjà 13 % des journées-skieurs. Pour Laurent Vanat, le challenge le plus important pour la Chine sera bien de parvenir à conserver les skieurs qu’elle aura créés, et ce après son échéance de 2022.

La Chine semble bien être l’avenir de l’industrie mondiale du ski pour encore quelques années…

 

Des accords prometteurs

Des accords prometteursEn marge du salon, une délégation française – des représentants du Cluster Montagne, de 山地雄心 – Montagne Ambition, du ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, de la municipalité de Chamonix et de Savoie Mont Blanc Tourisme - s’est rendue dans le district de Chongli. Reçue par la municipalité et le président du groupe Fulong, cette délégation a notamment observé la signature d’un accord entre les communes de Chongli et Chamonix, représentées respectivement par Xuejun Yang et Alexandre Yang, puis la conclusion d’un accord entre le groupe Fulong et le Cluster Montagne, représentés par Cheng Wang, président du groupe, et Benoît Robert, directeur du Cluster.

 

Twitter Facebook Google Plus Linkedin  

Jeudi 23 Mai 2019

Next Tourisme 2019 : « Destination expériences - Optimiser le parcours, valoriser le voyage »,
Paris (France)

Du 23 au 24 mai 2019

6e Conférence de l’Association francophone de management du tourisme,
Perpignan (France)

Du 23 au 24 mai 2019

10es Rendez-vous de l’UNAT « L’utilité publique du tourisme, l’utilité sociale des vacances »,
Carqueiranne (France)

Du 28 au 30 mai 2019

Congrès des stations de ski du Québec (au Chateau Bromont),
Cantons-de-l’Est (Canada)